Comparateur gratuit :
Un seul formulaire suffit à contacter l'ensemble des mutuelles de santé!
Ne perdez plus de temps à vous renseigner auprès de chaque complémentaire. Obtenez, en quelques clics, des devis sur mesure élaborés par des professionnels du secteur en utilisant notre outil de comparaison gratuit.

Mutuelle TNS : comment ça fonctionne ?

Comme son nom l’indique, la mutuelle travailleur non salarié ou mutuelle TNS est une complémentaire santé réservée aux travailleurs indépendants. En plus de l’assurance maladie obligatoire, les non salariés doivent et peuvent également se souscrire à une mutuelle pour faire face aux soins médicaux non couverts par la sécurité sociale.

Qui peut choisir une mutuelle TNS ?

Les gérants non salariés d’une société, les différents commerçants, les artisans et les personnes exerçant des professions libérales comme les architectes et les avocats sont inclus dans la catégorie des travailleurs non salariés.

Pourquoi un travailleur non salarié doit-il se souscrire à une mutuelle ?

Le travailleur non salarié, tout comme celui qui l’est, doit adhérer à une mutuelle pour son bien. Malgré les remboursements effectués par la sécurité sociale, les charges médicales restent toujours élevées ; ainsi, pour ne pas dépenser tout son salaire dans les éventuels soins médicaux, il est indispensable de se faire aider par la mutuelle consacrée aux travailleurs non salariés.

Quelle est l’impact de la loi Madelin sur le cas des TNS ?

La loi Madelin fut promulguée le mois de Février de l’année 1994. Son objectif consiste à alléger les dépenses des travailleurs indépendants en matière de soins médicaux. Grâce à cette loi, les cotisations de mutuelle que les travailleurs non salariés doivent payer sont déduites de leurs impôts.

Cette déduction est reliée à quatre grandes garanties :

  • La couverture d’une partie des frais médicaux
  • Le versement d’une allocation au cas où il y aurait un problème de santé qui aurait entraîné une perte de mobilité partielle ou totale
  • Le versement d’une rente aux proches du travailleur en cas de décès
  • La réception d’indemnités journalières si jamais le travailleur indépendant n’est pas apte à travailler à cause de son état de santé